Témoignages

LA VOIX AUX PARTICIPANTS

L’Atelier Intensif de Recherche sur l’Axe Vertical, les éléments qui créent et composent la Vie, L’EAU, la TERRE et le FEU est un travail que nous proposons depuis plusieurs années en Suisse et en Italie et sur lequel nous travaillons avec passion et amour.

Cette recherche prend ses racines dans une recherche plus ample qui guide nos vies et à laquelle nous nous dédions. Notre travail a comme pilier fondateur l’expérience DIRECTE et dans les ateliers que nous proposons, nous accompagnons les participants à explorer un rapport différent avec leur corps et ce qui les entoure.

C’est pour cela que décrire ce qui se passe dans la magie qui se crée lors d’un Atelier, va au-delà des mots, car c’est avant tout un « VÉCU ». Donc, il nous a semblé évident que ceux qui pouvaient décrire et parler au mieux de l’expérience vibrante de la Vie dans nos ateliers, c’est tout simplement VOUS. VOUS, qui en faites l’expérience directe, vous qui vous mettez à nu et qui pouvez ainsi recevoir en don les secrets des éléments.

Je suis repartie de cette résidence avec la sensation et le sentiment qu’une grande partie de ma carrière de danseuse j’ai appris et recherché des réponses pour beaucoup dans la technique et à l’extérieur de mon être. Durant ces années j’ai appris emmagasiné, étudié et recherché beaucoup de choses. Cet atelier m’a semblé m’ouvrir une voie simple mais pourtant au combien ténue. Chercher l’essence mon essence propre celle qui existe ici et maintenant dans cette incarnation – la chercher – l’équilibrer – la faire jaillir.

En tant que danseuse me retrouver dans un atelier de mouvement et me sentir déstabilisée c’est pour moi la délicieuse sensation que tout est encore à apprendre et qu’il y a une porte à ouvrir.

S., atelier intensif international d'été, août 2015

Durant ces 4 jours, j’ai fait un voyage à travers 3 dimensions simples de mon corps, mais d’une complexité énorme. 3 dimensions, dont j’ai découvert la subtile qualité, au fil de vos mots, de mes essais, de mes silences. Partant à la base d’une écoute déjà attentive de mon corps en tant que psychomotricienne, j’ai trouvé plusieurs choses:

– de nouvelles lenteurs. Prendre, vivre le temps du mouvement, le déroulement de mon axe… pour me donner, le temps.

– des centres de force. Pour prendre mes ressources et me hisser dans l’espace et les hauteurs, avec une aisance légère et puissante.

– des couleurs et des dialogues, entre différentes parties. Structurelles, énergétiques… et donc aussi émotionnelles, psychiques, symboliques.

Des dialogues ouverts, qui ont en fait concrètement nourri et affiné une recherche d’unité, que j’ai débuté il y a 3 ans à l’entrée de ma formation en psychomotricité.

Ce stage, ces 3 éléments, l’expérience de leurs liens internes, de leurs différentes qualités m’ont approché un peu plus à comprendre «Ce» qui me constitue profondément.

C’est à dire une unité, qui essaie de s’incarner un peu plus chaque instant pour être plus efficace, douce et simple dans mon mouvement moteur et vital.

En me faisant observer, vivre, dépasser, respecter comment je m’organise au niveau corporel, j’ai évolué d’une manière intimement rapide, et dans un rythme lent.

L’intégration se fait, et continue à se faire dans l’après-coup, avec des flash-backs et des sauts en avant.

L’expérience du groupe aussi, a été une occasion humaine essentielle:

celle de voir et de regarder des hommes et des femmes bouger,

de me montrer et d’être vue tout près, sans jugement.

C’est un cadeau que je n’oublie plus. Il a comme légitimé ma place et ma façon de danser ma vie, entourée d’autres… Et inversement.

Danser. Danser encore. J’ai aimé, souri, vibré dans une «forme» de danse et d’enseignement que je ne connaissais pas et que j’ai trouvé extrêmement fine, précise et incarnée. Cela m’a donné en-vie, de découvrir et d’habiter avec plus d’amplitude et d’intensité encore, mon corps et ma vibration.

L’immobilité, l’attente. Voilà une porte que j’ai au coin de l’œil depuis ce jour, merci.

Pour finir, Madame Nature. Que dire… Si ce n’est «bravo! oui! évidemment!» . Pfff. Je n’ai pas de mots.

Les préparations corporelles longues et exigeantes ont fait sens, comme des rituels permettant de descendre plus profondément encore en moi, et lâcher des couches. Aller chercher in utero l’essentiel et ne retenir que ça pour aller à la rencontre de Madame. Être l’essentiel brut, comme Elle est face à moi, sans honte et même avec malice. Écouter Son mouvement et me mouvoir à Son rythme.

C’est dingue… de réaliser qu’une feuille peut osciller très vite et se calmer presque instantanément, en pulsant avec une puissance énorme, dans les deux cas…

Bon voilà, je crois que je ne ferai que me répéter dans l’harmonie complexe que j’ai trouvée au travers du stage. La nourriture, les cycles horaires, les différents modes d’expression (chants, habits rituels,…), les danses…Merci de la continuité, de la logique, de cette recherche du détail, qui a l’air simple (ou pas…), mais qui profondément m’a portée à croire, à voir, à vivre les résonances et le sens. De ce qui me relie à moi, et à tout ce qui est plus grand.

C., atelier intensif international d'été 2015

Pour ma part je goûte encore à tout ce qui s’est fait dans le stage. Tout d’abord d’une façon très vibrante avec des nuits très fortes  où j’étais fébrile, avec un état de semi-conscience où je pouvais ressentir dans mon corps tous les éléments surtout l’eau et le feu, une plus grande conscience de mes sensations corporelles jusqu’au bout de mes orteils. Tout a beaucoup bougé à l’intérieur de moi, pas d’une façon mentale, j’ai vraiment ressenti une transformation, forme de mutation où les choses bougeaient dans la structure même de mon corps. J’ai une plus grande confiance et une présence plus grande à moi et à ce qui m’entoure. J’ai la certitude que ce travail avec vous est la suite logique de tout un parcours pour plus d’être et de présence, c’est pour moi une démarche spirituelle importante qui passe par le corps…aussi loin que je me souvienne j’ai toujours été une danseuse et aujourd’hui je veux danser la vie et être en communion avec la nature, le monde, l’univers des formes sensibles et au-delà, ne plus penser la vie mais la ressentir, c’est un voyage que je trouve personnellement fondamental à cette étape de ma vie.

Un grand merci encore pour votre accompagnement bienveillant, doux et d’une incroyable pertinence tout cela avec beaucoup d’humilité. Me réjouis de poursuivre ce voyage pour les prochains stages.

J’ai bien compris vos consignes et c’est au quotidien qu’elles se mettent en place à chaque instant, c’est une forme de méditation qui me convient parfaitement.

Je vous embrasse bien chaleureusement

K., atelier d'été 2013

Association EAU TERRE FEU © 2016